Roselyne Dupetitpré

Mes toiles parlent de nous, de la vie. Cette vie qui passe sous les pinceaux, qui se scelle dans les titres, qui harmonise les contraires : transparence et opacité, rugosité et douceur, traces et évanescence… le tout dans une recherche perpétuelle de la lumière. Lumière  puissante et enveloppante.

Peindre, c’est entrer en méditation devant l’immense espace de liberté de la toile blanche et accueillir tous les possibles. Peindre, uniquement peindre, sans rien chercher, sans rien envisager. Avancer seule sur ce chemin, vers nulle part, vers rien si ce n’est l’acte de créer, l’acte de peindre.
Se laisser imprégner par la vie, par le chant de la nature, par les couleurs de notre monde. Se laisser inspirer par une liberté sans fin.
Ma peinture se fonde sur ce lien subtil, ce voyage entre l’infiniment intérieur et l’infiniment extérieur, comme le souffle de la vie. 

D’une relation profonde et intime à la matière naissent collages, craquelures, empattements, fondus… suscitant autant d’aspérités qui me permettent de construire la structure de mes tableaux.  Travaillée avec énergie et passion, ma peinture se décline en mouvements, en fulgurances lumineuses. Les fondus mettent en valeur la matière et les aplats, instaurent des zones de calme qui donnent un rythme particulier à mes toiles, comme un souffle, une respiration.

Pourtant, à l’origine, la toile, toujours posée au le sol, est énergiquement enduite au couteau, la matière y est puissamment projetée sans intention. Après ces débuts tumultueux, une harmonie apparaît. Petit à petit, de ces méthodes pleines de fougue, un subtil jeu de couleurs se met en place. 
De la profondeur des bleus, de l’éclat des jaunes et des blancs, de la vitalité des oranges… naît une oeuvre vive et colorée d’où ne sont jamais absentes la quiétude et la fraîcheur de l’instant.

Mlle Léa Rime, Directrice de la Galerie Libre Est L’Art

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close