Michèle Goumain

Après une vie professionnelle active m’ayant menée de la publicité aux arts de la table et la décoration, je rejoins l’Atelier Nicolas Poussin à Montparnasse afin d’être initiée aux différentes techniques de dessin et peinture auprès de peintres professionnels de l’École Boulle et des Arts Décoratifs.

J’y apprends à regarder, avec un œil nouveau, tout ce qui m’entoure. A l’analyser et y déceler le détail qui va éveiller mon imagination et me “faire partir ailleurs…”.

J’étudie de plus près la composition. Je parcours les expositions. Les peintres cubistes me fascinent et je reste des heures à scruter l’agencement de leurs toiles.

Où que j’aille, je cherche les lignes qui se correspondent, les couleurs qui se répondent, les rythmes avec lesquels on peut jouer. Si je fragmente ma vision à la façon d’une mosaïque, c’est pour recomposer ensuite en structurant et en simplifiant car il est, pour moi, indispensable que l’ensemble soit construit et surtout équilibré et harmonieux.

Le travail de la terre, que j’aborde plus tard, me fait découvrir une matière sensuelle, voluptueuse, parfaitement complémentaire du travail de peintre. Mais là encore, les courbes doivent s’épouser, les droites se répondre, pour un ensemble fluide et harmonieux, solide et achevé.

Qu’il soit à plat ou en volume, mon travail évolue vers la simplification. Petit à petit je m’affranchis des détails au profit d’une vision élargie, synthétique. L’abstraction se rapproche. Mais le geste reste précis.

La plus belle récompense ? Quand une personne sourit en regardant une de mes oeuvres…

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close